Système de l’Enseignement Supérieur au Maroc


Système de l’Enseignement Supérieurau Maroc


L’Enseignement Supérieur est l’un des secteurs stratégiques clés sur le quel le Maroc mise pour réaliser sa stabilité politique, sa prospérité économique et sa renaissance culturelle.

Quel est le ministère de tutelle?

L’Enseignement Supérieur est géré par leMinistère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Ministère de l'Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. 

En outre, il existe un nombre d’écoles et instituts supervisés par d’ autres ministères. 

Le secteur de l’Enseignement Supérieur au Maroc est dirigé par Khalid Samadi, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Quel est la nature du système de l’enseignement supérieur au Maroc?

L’Enseignement Supérieur Universitaire au Maroc comprend des établissements privés, à gestion privé et publiques. Les établissements publiques sont classés en deux catégories: Etablissements à accès ouvert et établissements à accès régulé.  Les institutions publiques sont confrontés à plusieurs contraintes comme le surpeuplement, un taux d’encadrement faible, des infrastructures vétustes, et un maigre budget alloué à la recherche scientifique.  Côté administration, ces institutions souffre de ressources humaines en sous-effectif, absence de formation continue et le retard dans l’adoption des technologies de l’information et de la communication.

Le système pédagogique LMD (Licence, Master, Doctorat) à été mis en oeuvre au Maroc après avoir été largement adopté dans les pays de l’ouest à la fin du siècle dernier grace à ses qualités et avantages, notamment l’établissement d’un lien entre les cursus de l’Enseignement Supérieur et les besoins du monde du travail ainsi que le système de filières et passerelles qui permettent à l’étudiant de passer d’une filière à l’autre selon les règles et les procédures en vigueur.  Ce système offre aussi aux étudiants marocains la possibilité de poursuivre leurs études et faire de la recherche dans des universités à l’étranger en Europe et ailleurs puisqu’il s’agit d’un système international.  Toutefois, après 15 en place le système LMD n’a pas pu atteindre ses objectifs à cause de la précipitation dans son application et son inadaptation aux réalités de l’enseignement supérieur au Maroc.


Système de l’Enseignement Supérieur au Maroc/