Dates Clefs de l’enseignement Supérieur au Maroc


Dates Clefs de l’enseignement Supérieur au Maroc


2000
L’entrée en vigueur du système du Bachelor.  L’inscription au Bachelor (qui remplacera la Licence) aura lieu à partir de juillet 2020. Le lancement d’une plateforme d’information et d’orientation est prévu en [octobre 2019] Le sytème du Bachelor est caractérisé par l’introduction d’une année fondatrice comme première année de la formation, un dispositif d’orientation et de réorientation et l’ouverture sur d’autres champs disciplinaires. (Said Amzazi, Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur – Juin 2019).

29 juin 2019
Inauguration d’un centre de recherches universitaires sur les produits du terroir à (ISTA) relevant de l’Université d’Ibn Zohr d’Agadir. Lancement aussi d’une Licence professionnelle en gestion du tourisme et en ressources humaines pour la prochaine année universitaire 2019-2020 en partenariat avec l’Office de la formation et de la promotion du travail (OFPPT).

6 mars 2019
La conférence des présidents d’universités (CPU) à El Jadida a apporté son soutien à l’article 31 du projet de loi-cadre sur l’enseignement et donc à l’introduction des langues étrangères comme langues d’enseignement des matières scientifiques et techniques.

28 février 2019
La Banque islamique de développement (BID) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) se sont alliées pour la mise en place d’un programme de bourses en faveur des étudiants africains au Maroc.  Un mémorandum d’accord a été signé par le président de la BID, Bandar Hajjar, et l’ambassadeur directeur général de l’AMCI, Mohamed Methqal, en marge du 2e Forum sur les partenariats public-privé (PPP).

2018 – 2021
Les trois années que durera la convention signée entre Rahma Bourqia, Directrice de l’Instance Nationale d’Évaluation auprès du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique et Giovanna Barberis, Représentante de l’UNICEF au Maroc. Cette convention s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Instance Nationale de l’Évaluation et l’UNICEF.  Le champ d’intervention de la convention touche plusieurs aspects de la promotion des droits des enfants et du renforcement du système d’éducation et de formation (Novembre 2018).

29 octobre 2018
La loi relative à l’organisation de la formation continue au profit des salariés du secteur privé, certaines catégories d’employés et d’autres personnes non salariées exerçant une activité libérale entre en vigueur (B.O.: loi No 60.17).

5 septembre 2018
La Commission industrie, recherche et énergie (ITRE) du Parlement européen adopte l’accord de coopération scientifique et technologique entre le Maroc et l’Union européenne (UE) (signé le 10 avril 2018) fixant les conditions et modalités de la participation du Royaume au Partenariat en matière de recherche et d’innovation dans la zone méditerranéenne (PRIMA).

du 11 au 31 juin 2018
Ouverture du site web «Minhaty» (www.minhaty.ma) pour permettre aux candidats au baccalauréat 2017-2018 (désireux de bénéficier de bourses d’étude pour l’année scolaire  2018-2019) de s’inscrire en ligne.

20 mai 2018
Jamal Sebbani élu nouveau secrétaire général du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur.

19 mai 2018
Décès d’un étudiant de la Faculté de droit de l’Université Ibn Zohr à Agadir lors des affrontements entre deux factions d’étudiants.

18 mai 2018
Le Conseil d’administration du Centre National de la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) (présidé par Saad Eddine El-Othmani, chef du gouvernement) approuve le plan stratégique 2018-2022.

6 mai 2018
Un concours d’accès à la profession d’ “adoul” (Notaire de droit musulman) a eu lieu à la Faculté des Lettres de Rabat avec la participation des femmes pour la première fois au Maroc et dans le monde musulman. Les femmes constituent [40%] des [19,000] candidats pour [800] nouveaux postes de “adouls” qui seront sélectionnés sur la base du mérite et sans discrimination positive en faveur des femmes. Le métier de “adoul” est resté exclusivement “pour homme” pour des raisons religieuses. La constitution accorde au roi, en tant que commandant des croyants, l’autorité exclusive pour examiner les questions religieuses sur recommandation du Conseil Scientifique Supérieur qui a émis la fatwa des “adouls femmes”.

19 avril 2018

Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret relatif aux établissements et cités universitaires. “Le texte vise à rapprocher les établissements universitaires des étudiants, diversifier les formations et adapter la carte universitaire au découpage régional du Maroc” (Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement). Le projet de décret stipule:

1. La création d’une Faculté Polydisciplinaire à Taounate (Université Mohamed Benabdellah – Fès), d’une Faculté Polydisciplinaire à El Hoceima (Université Abdelmalek Essadi – Tétouan) et d’une Faculté de Médecine et de Pharmacie à Laayoune (Université Ibn Zohr – Agadir).

2. Le changement d’appellation de l’Ecole supérieure de technologie de Berrechid (université Hassan 1er – Settat) devenue Ecole Nationale des Sciences appliquées, et la Faculté Polydisciplinaire d’El Jadida (Université Bouchaib Doukkali) devenue Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales.

3. Le transfert des établissements créés à El Hoceima de l’Université Mohamed 1er d’Oujda à l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, de l’Ecole Supérieure de technologie de Khénifra de l’Université Moulay Ismail de Meknès à l’Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal, ainsi que des établissements créés à Khouribga de l’Université Hassan 1er de Settat à l’Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal.


14-15 mars 2018
 Grève Nationale. (Syndicat National de l’Enseignement Supérieur)

22 janvier 2018
Mohamed VI nomme Said Amzazi, président de l’Université Mohammed V, Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

4 janvier 2018
Des frais d’inscription seront institués et ne concerneront que les familles aisées” (Mustaph El Khalfi, Porte parole du gouvernement).

1 novembre 2017
Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laaraj, est chargé d’assurer l’intérim du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Décret n° 682.17.2/Bulletin officiel).

24 octobre 2017
Mohammed VI limoge Mohamed Hassad, Ministre de l’Education, qui occupait avant le poste de ministre de l’Intérieur, ainsi que Larbi Bencheikh, secrétaire d’Etat en charge de la formation professionnelle et qui occupait avant le poste de directeur général de l’OFPPT.

2015-2030
La période de mise en place des réformes du système de l’education selon la nouvelle vision stratégique.

2017-2018
Pour la première fois, les étudiants des Centres de Formations Professionnelles bénéficieront d’une bourse d’études au même titre que les étudiants universitaire.

22 juillet 2017
Publication d’une circulaire de “mise en dispo” des professeurs du secondaire qui ont un doctorat et qui pourront rejoindre les universités pour combler le manque d’effectifs dans plusieurs disciplines.

15 décembre 2016
Inauguration de l’Université Mohamed VI pour les Sciences de la Santé à Casablanca.

2016
Début de la couverture médicale pour étudiants.

2004

Debut de l’opération “Intilaqa” (départ volontaire) de la fonction publique.


2003
Mise en oeuvre au Maroc du système LMD.

2001

L’Office National des Œuvres Universitaires, Sociales et Culturelles (ONOUSC) est créé.


2000
La Charte Nationale de L’Education et de la Formation. Loi No 01-00.

1997
Le régime du doctorat unique a  été adopté au Maroc.

1991
L’Association Nationale des Diplômés Chômeurs du Maroc (ANDCM) est créée.

1956
Le Maroc inaugure sa première Université moderne, Mohamed V de Rabat.

859 A.J.
Université Qaraouiyyine de Fès (la plus vieille librairie et la première université au monde selon l’UNESCO) fondée par Fatima EL Fehriya.

Dates Clefs de l’enseignement Supérieur au Maroc/